Les Cartes

- Les Cartes de Battlefield 2142 -

 

Il y a en tout 13 cartes, divisées entre le théâtre Européen et Africain. Certaines cartes ne sont disponibles que dans un mode ou deux modes de jeux. Comme dans Battlefield 2, les cartes se décomposent en trois versions : 16, 32 et 64 joueurs. Et il y a aussi une version spécifique au mode Titan (silos numérotés à la place des points de contrôles). 

Théâtre Européen

 

FALL OF BERLIN (Mode Conquête)
Le 10 juillet 2140, dans le cadre de l'opération Tonnerre, quinze escadrons d'hélicoptères de la CPA s'emparent de l'espace aèrien au-dessus de l'Allemagne orientale. Grâce à cette victoire, les Titans asiatiques larguent des régiments entiers du groupe de commandement Nord derrière la ligne de Brandebourg établie par l'UE. Encerclées, les forces expéditionnaires du Vieux Continent capitulent rapidement : la voie jusqu'à Berlin est alors libre pour la CPA qui lance, le 15 août, une offensive acharnée sur la ville. Après deux mois de combats intenses, la capitale allemande tombe. Les forces restantes de l'UE battent en retraite en France où elles opposeront une dernière résistance avant d'évacuer vers l'Afrique.

 

 

 

CERBERE LANDING (Mode Conquête)
En 2142, le port de Cerbère constitue le dernier bastion de l'UE sur le Vieux Continent : il sert de plate-forme défensive aux opérations du nord de la Méditerranée. Chargé de s'en emparer, le général CPA Youri Vladomirovic infiltre la ville grâce des unités commando équipées du nouveau système de camouflage optique IT-33. Une fois dans la place, ces troupes en sabotent les différents systèmes de défense pour permettre aux hommes de Vladomirovic de débarquer dans le port principal. Des affrontements s'ensuivent avec la brigade des Enfers, unité d'infanterie numéro une de l'UE qui a pour mission de défendre la ville. La violence des combats est telle que la bataille du port de Cerbère passera ensuite pour la plus féroce et la plus coûteuse de la Guerre Froide.

 

 

 

BELGRADE (Mode Conquête)
En février 2140, les Xe et XIe divisions de commandement de la CPA balaient le territoire serbe et affrontent le IXe corps de blindés de l'UE au coeur de Belgrade. Leur retraite étant coupée par un gigantesque mur de glace, les forces de l'UE, placées sous les ordres du général Emil Nikoli, organisent une résistance acharnée. En mars, le groupe de commandement nord de la CPA arrive via la Bulgarie nouvellement annexée. Précédés par une rapide formation en V de bipodes de combat T-39 Bogatyr, les renforts asiatiques perforent le flanc oriental des européens, contraints de se rendre. Dès lors maîtres de l'Europe de l'est, les militaires de la CPA se tournent vers le commandement central de l'UE, à Berlin.

 

 

 

VERDUN (Mode Conquête et Titan)
Mode Conquête : Jusqu'à la fin 2140, la CPA occupe la majeure partie de l'Europe. Il lui reste cependant à prendre le contrôle de la Méditerranée. Le nord de la France constitue un passage stratégique. Cependant, la calotte glaciaire qui est descendue jusqu'au 49ème parallèle rend ce passage très étroit. Après une avance rapide jusqu'en Lorraine, la CPA se heurte à une compagnie de l'UE, petite mais coriace, qui tient une section de la ligne Maginot à Verdun. Le char de bataille T-8 Tiger joue brillamment son rôle défensif contre le tout nouveau char aéroglisseur Type 21 Nekomata, ce qui permet aux européens de conserver leur position pendant presque un mois.

Mode Titan : Bien que sensiblement plus faibles, les forces de l'UE à Verdun étaient capables de porter un coup sévère aux divisions des envahisseurs de la CPA. Leur réussite était due en grande partie à la capacité des soldats UE pour infiltrer et détruire les Titans ennemis avant qu'ils n'arrivent au front. Très vite, la CPA résolu le problème, en infligeant des pertes similaires à l'UE.

 

   

 

MINSK (Mode Conquête et Titan)
Mode conquête : Le début de la Guerre Froide remonte à octobre 2139 et l'invasion coordonnée de la région qui va du Golfe Persique à la mer Baltique par la CPA. En novembre, dans le cadre de l'opération Canute, trois bataillons dirigés par le général Arkadi Petrov entrent dans Minsk, poste de commandement de l'UE en Europe du nord. Le IIe régiment Krieg Panzer de l'UE défend férocement la ville pendant plus de quatre mois, jusqu'à ce qu'un groupe de commandement d'élite de la CPA en perce le flanc méridional, obligeant les troupes européennes à se retirer. C'est au cours de la bataille de Minsk que la version militarisée du Titan fait son apparition sur la ligne de front : l'art de la guerre moderne s'en trouve alors définitivement transformé.

Mode Titan : c'est pendant la bataille de Minsk que la version militarisée du Titan fait sa première apparition en situation de combat, changeant définitivement la nature des affrontements modernes. Face à son incroyable efficacité, aussi bien comme moyen de transport que comme engin d'assaut, la stratégie militaire impose de détruire ce vaisseau. A Minsk, pas moins de six Titans sont réduits en cendres dès la première semaine des hostilités.

 

   




Théâtre Africain

 

CAMP GIBRALTAR (Mode Conquête)
L'attaque du camp de Gibraltar est le premier subterfuge utilisé par la CPA pour forcer les troupes de l'UE à quitter leur position. Même si ce site n'est pas d'une importance militaire significative, il constitue un point de transit important pour les réfugiés fuyant les territoires de l'ouest de la Méditerranée. Le 10 avril 2142, la division de commandement antiaèrienne de la CPA lance l'offensive sur Gibraltar. C'est aux IVe et Ve bataillons de blindés de l'UE qu'incombe la mission de défendre ce camp. Tout en se battant avec vigueur, les troupes asiatiques restent prudentes : en effet, le commandement européen mise sur ses tireurs d'élite pour tenter d'occuper les forces ennemies le plus longtemps possible et défendre ses positions-clés.

 

 

 

TUNIS HARBOR (Mode Conquête)
Pour tenter de stopper l'arrivée massive des renforts de l'UE sur le canal de Suez, la CPA lance une série de raids aèriens contre les principales plate-formes de transport ennemies. C'est le port de Tunis qui est la plus vitale de toutes ces cibles. Profitant du brouillard qui enveloppe le détroit de Sicile, la CPA parvient à larguer son VIIIe régiment de commandement quasiment sur les défenses du port. Grâce cette manoeuvre, les asiatiques parviennent à coincer les forces européennes dans le port, avec la Méditerranée dans leur dos. La colonne vertébrale de la défense de l'Union repose sur la brigade des Valkyries et leur compagnie de bipodes de combat L-5 Reisig.

 

 

 

CANAL DE SUEZ (Mode Conquête et Titan)
Mode Conquête : Parallèlement aux frappes de diversion lancées sur l'Afrique du nord depuis l'Italie, la CPA rassemble secrètement ses forces dans la péninsule du Sinaï pour préparer un assaut massif sur le continent noir. Le 1er mai, quatre divisions de commandement de la CPA sautent sur la Libye pour engager le combat avec le VIe groupe de l'armée de terre européenne. Conséquence : les troupes du Ve corps d'armée de l'UE se retrouvent sans renfort près du canal de Suez lorsque le groupe de commandement sud, conduit par le général Muunokhoi, fait son entrée en force en Égypte. Les forces de l'UE parviennent à freiner la progression des unités de Min-Shik jusqu'à l'arrivée en renfort de la Xe division aéroportée. Si la CPA avait réussi à s'emparer du canal de Suez, les chances de l'UE en Afrique en auraient été gravement compromises.

Mode Titan : Pour attaquer l'UE sur le canal de Suez, la CPA table sur une escadre de Titans qui transportent les personnels sur le champ de bataille. De leur coté, les européens emploient leur flotte pour rappeler certaines divisions mobilisées sur d'autres positions en Afrique du nord. Alors que le conflit fait rage au sol, une bataille aèrienne s'engage entre les deux camps, qui vise à contrecarrer le largage des renforts ennemis

 

   

 

SHUBIA TAIBA (Mode Conquête et Titan)
Mode Conquête : Jusqu' la fin de l'année 2142, les températures bien inférieures à zéro, les migrations massives de population et la guerre ont rendu inhabitable la plupart des territoires occupés par la CPA. Recherchant désespérément comment nourrir sa population en diminution constante, la coalition asiatique concentre alors son attention sur d'autres cibles militaires, notamment pour s'emparer des ressources-clés et s'approvisionner en énergie, nourriture et eau. Shubia Taiba, vaste projet agricole de l'UE implanté au nord de l'Egypte, devient alors l'un des principaux objectifs de la CPA. Le 11 novembre, une flotte de Titans transportant six divisions de commandement de la CPA survole Shubia Tabia. La IIe armée de l'UE s'empresse de les accueillir : la bataille qui s'en suit fait rage pendant plus d'un an.

Mode Titan : Lors des affrontements entre l'UE et la CPA à Shubia Tabia, plus de 20 Titans ont été sollicités. Un an plus tard, alors que les hostilités s'achèvent, il n'en reste plus que deux. Après seulement un mois d'assauts répétés, la moitié des matériels sont devenus inutilisables. Bien des années plus tard, le théâtre de ce carnage métallique qu'est Chahia Taiba sera surnommé "le cimetière des Titans"..

 

   

 

SIDI POWER PLANT (Mode Conquête et Titan)
Mode Conquête : En janvier 2143, la CPA tente de s'approprier une autre ressource-clé de l'Égypte : la centrale électrique de Sidi. Nouvellement construites, ces installations produisent plus de 40 % de l'énergie nécessaire à la population de l'UE. Chaque coalition ayant essuyé de lourdes pertes tant en effectifs qu'en matériels, la bataille s'engage tout d'abord au sol. Les IIIe et IVe divisions d'infanterie de l'UE établissent trois lignes de défense, repoussant vague après vague les incursions des forces spéciales de la CPA. En mars, des divisions blindées et aéroportées arrivent en renfort dans les deux camps. En quelques semaines, les combats s'intensifient et la bataille devient l'une des plus grandes et des plus acharnées du conflit.

Mode titan : Au départ, c'est avec prudence que la CPA utilise sa flotte de Titans amoindrie pour attaquer la centrale électrique de Sidi. De même, l'UE relègue principalement son armada à des missions de transport hors zone d'affrontement. Bientôt, cependant, les combats au sol s'intensifient. Un soutien aèrien et des largages supplémentaires sont requis. En l'espace d'un mois, le ciel grouille à nouveau de Titans.

 

   

 

HIGHWAY TAMPA (Mode Lignes d'Assaut et Titan)
Les forces européenes ont concentré leurs objectifs sur l'étendue située dans la péninsule arabe, jadis connue comme l'autoroute Tampa. Dans une tentative désesperée de maintenir opérationnelles leurs divisions mécanisées, l'union européene doit revendiquer les dernières réserves de carburant et s'emparer de l'unique port restant, sous le contrôle de la CPA.

 

   




Northern Strike

 

BRIDGE AT REMAGEN (Mode Lignes D'assaut et Titan) (présent seulement dans l'extension Northern Strike)
La contre-attaque européene ayant traversé l'Allemagne, le Rhin joua une nouvelle fois le rôle de ligne de défense hautement stratégique. Le fleuve gelé transforma la vallée en une barrière presque insurmontable de morceaux de glace et de crevasses. Mais le 7 mars 2145, soit jour pour jour après la prise du pont de remagen par la 9ème division blindé arméricaine, les forces européennes bravent les conditions au solet lancent une offensive, dans le but de prendre pied sur la rive oriental du Rhin.

 

   

 

PORT BAVARIA (Mode Lignes D'assaut et Titan) (présent seulement dans l'extension Northern Strike)
Port Bavaria faisait partie du réseau logistique des Titans sur tout l'Europe. La marche de l'armée CPA sur l'Europe en 2142 firent tomber ces points logisitques les uns après les autres, si bien qu'en 2145, le port était devenu la base logisitique de la CPA sur le continent Européen. Pour bloquer le système logisitique et réussir une contre-attaque, il fallait d'abord reprendre cette base.

 

   

 

LIBERATION OF LEIPZIG (Mode Lignes D'assaut) (présent seulement dans l'extension Northern Strike)
A la fin de l'été 2145, les forces de l'UE avait réussi à repousser celles de la CPA vers l'Europe de l'ouest. Plongées en plein coueur de l'ex-Allemagne de l'est, et plus précisement de la Saxe, les troupes durent affronter des températures très froide et des conditions climatiques épouvantables. L'hiver arctique était tout proche. Ordre leur fut alors donné de prendre la ville de Leipzig, dernier bastion de la CPA en Europe. Profitant de l'obscurité, les forces de l'UE commencèrent à progresser dans un dédale urbain.

 

  

Commentaires

Commentaires bloqués dans cette publication

Derniers dossiers_

Le Netcode et le Network...
Dossiers
Le commandant
Dossiers
Retour sur le solo de...
Dossiers
Les Battlepacks
Dossiers
Battlefield 4 sur consoles...
Dossiers
Le Premium Battlefield 4
Dossiers

Twitter_

Partenaires_

Les dossiers_

Battlefield 4 Battlefield 3 Battlefield Bad Company 2 Vietnam Battlefield Bad Compnay 2 Battlefield Heroes Battlefield 2142 Battlefield 2 Battlefield 1942
Tous les dossiers >